mahe

Comme on se noie.

Dimanche 2 novembre 2014 à 16:05

 


je me cherchais un nid

une nuit : je suis rentrée dans la nuit
la fée du coton m'accompagnait :
nous avions un nid de coton

à cette nuit, une poudre flotte
elle a les cheveux longs ;
c'est la fée de la poudre

je me cherchais un nid
: et je l'ai aimée

depuis, la nuit, je dors la porte ouverte
je fais de la place :
pour la fée de la poudre,
- place éparse
place à trous
place à rien du tout -

c'était la plus jolie
mais on ne fait pas un nid
avec de la poudre : et un tamis









Par http://www.antiquites-carrau.fr le Mardi 21 juin 2016 à 9:05
Un corps extrêmement allongé, deux yeux, deux petites mandibules.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://mahe.cowblog.fr/trackback/3269708

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast